Les rats désertent le navire

"Qui croit encore en Sarkozy ?" Dans son édition du week-end, Le Monde consacre une pleine page à la désertion des élites technocratiques qui ont régné sur la France pendant cinq ans, sous les ordres de Sarkozy. Manifestement, le coeur n'y est plus. Les démissions dans les cabinets ministériels se ramassent à la pelle. "Ces derniers jours, pas moins de sept départs des cabinets de gouvernement et de la présidence, précise le quotidien pour donner toute la mesure du désastre.
             L'hémorragie touche le coeur du système : Matignon et la présidence de la République. Le départ du conseiller pour les affaires intérieures de François Fillon, Denis Robin, nommé préfet du Pas-de-Calais,et celui de Thomas Fatome, chef du pôle social à l'Elysée propulsé à 35 ans directeur de la Sécurité sociale, sont imminents."
            Préférer la préfecture de l'une des régions les plus sinistres de France et la direction de l'administration publique la plus vieillote, aux ors des palais de la République les plus prestigieux de la capitale, se passe en effet de commentaire. C'est un peu comme si Sarkozy décidait de divorcer de Carla Bruni pour se mettre en ménage avec Mimie Mathy.
          Faute d'avoir trouvé une porte de sortie, d'autres conseillers de l'ombre n'hésitent pas à en sortir pour venir draguer ouvertement le favori des sondages. Au Quai d'Orsay, plusieurs diplomates toujours en poste travailleraient ainsi dans les cercles du candidat socialiste. Et, apparemment, avec lui ils n'auront pas affaire à un ingrat. Au cours d'une réunion de quelque trois cents énarques, rebaptisés experts pour la circonstance, Hollande  n'a pas refroidi leur enthousiasme de circonstance, mais leur a, bien au contraire, ouvert tout grand les bras : "Je sais que certains d'entre vous sont aussi (sic) là parce qu'ils cherchent des postes. Ils ont raison, car des postes, il y en aura..."
       Quand on sait que l'article du Monde a paru avant la prestation télévisée de dimanche soir, on n'ose imaginer le nombre de CV que ne va pas manquer de recevoir, dans les jours qui viennent, le candidat Hollande.

1 commentaire:

  1. Le Canard du Web est né ? Continuez comme ça...

    RépondreSupprimer